bandeauDRTDSHS.jpg

Accueil

Cycle de séminaires organisés 2015

Lieu : MESHS (salle 2), 2 rue des Canonniers, 59000 Lille

Contexte

Universités et organismes de recherche s'engagent dans la gestion et valorisation des données de la recherche en open access. Leur objectif : accélérer la communication directe, faciliter l'accès aux résultats, augmenter la visibilité et l'impact de leur recherche, et améliorer l'information du grand public. Avec le développement de l'eScience, l'accès aux données de la recherche devient un enjeu important pour les dispositifs de la communication et veille scientifique. Tandis que les projets d'infrastructure portent avant tout sur de grands réservoirs de données (big data), d'autres résultats de la recherche restent moins accessibles. Objet Nous nous intéressons aux petits ensembles de données (small data), produits par des doctorants et diffusés avec les thèses de doctorat : des annexes, du matériel audio-visuel, des tableaux et bases de données, résultats bruts d'enquêtes etc. Hier déposé comme matériel complémentaire avec un exemplaire de la thèse dans les bibliothèques universitaires, aujourd'hui, avec la mise en place des dispositifs de thèses électroniques, ce matériel est diffusé sur des serveurs et plateformes documentaires. Source potentiellement riche d'information dans tous les domaines scientifiques, ce matériel est pourtant peu exploité à ce jour. Un intérêt particulier est la nature non commerciale et publique de la plupart de ces résultats. Notre travail consiste à faire un état des lieux et à contribuer à une meilleure diffusion, valorisation et exploitation de ces données de la recherche.

Enjeux

Comment ouvrir les données déposées avec les thèses électroniques, comment les rendre exploitables pour la veille scientifique ? Comment articuler les thèses avec les matériaux qui ont servi à la recherche doctorale d'une part et avec les différentes données jointes annexes du mémoire proprement dit ? Comment rédiger et déposer les thèses pour rendre les résultats exploitables ? Notre travail consiste à identifier les problèmes afin de pouvoir proposer des solutions. D'après notre état de l'art (cf. Jacquemin et al. 2013 et Schöpfel et al. 2014), les problèmes d'accès, d'exploitation et de réutilisation relèvent de plusieurs aspects souvent liés: des formats non adaptés et/ou absence de métadonnées, des licences inadéquates et/ou (sur)protection par le droit d'auteur, et des workflows et/ou services inappropriés ou manquants. D'une manière plus générale, il manque tout simplement une bonne connaissance de ces ressources.

Attendus scientifiques

Améliorer la connaissance de ces données de la recherche (approche scientométrique), la maîtrise de l'environnement légal (approche juridique) et l'appréhension de l'exploitation de ces données (aspect technologique). Les résultats du projet seront diffusés largement et en open access, sous forme de vidéo (enregistrement des conférences), de propositions (livre blanc), et d'une collection sur HAL à partir des communications et travaux des journées.

Références

  • B. Jacquemin, et al. (2013). "Ouvrir les données de la recherche pour la veille scientifique. Le cas des thèses électroniques". In VSST'2013, Nancy, 23-25 octobre 2013.
  • J. Schopfel , S. Chaudiron , B. Jacquemin , H. Prost , M. Severo , F. Thiault. "Open access to research data in electronic theses and dissertations: an overview", Library Hi Tech, Vol. 32 Iss: 4, pp.612 - 627, 2014

e
Personnes connectées : 1 Flux RSS